TRIA

Secteur du Triangle - Crolles(38)

Crolles(38)
Maître d'ouvrage: FSc Promotion
  • SP : 7223 m2
  • Coût : prévisionnel pour travaux 9 030 000 € HT
  • Missions : Concours pour Crolles et Isère Aménagement

 

Programme

Secteur du Triangle / 54 logements + bureaux et activité

L’analyse du site révèle ses potentialités et ses contraintes. D’un point de vue urbain, la proposition que nous faisons se développe le long de la rue Charles de Gaulle. Cet axe important permet de relier l’avenue Ambroise Croizat et la zone d’activité au Sud avec le secteur 2 résidentiel en projet au Nord. Cette même voie est structurante et sera prochainement très fréquentée; aussi bien empruntée par les véhicules que par les mobilités douces. C’est à partir de ce constat que l’on en dé­duit qu’il est favorable pour ce programme mixte de s’implanter en rapport à cette rue. De plus, cette posture « tourne le dos » en quelque sorte à l’aménagement urbain exis­tant du Skate Parc qui constitue une source de bruit et de pollution sonore.

Donc on cherche à intégrer le programme dans son contexte bâti et à le connecter aux infrastructures. Il nous semble primordial, dans cette volonté de voir muter la ZA vers une aire mixte accueillant du logement, d’ap­porter une réponse hiérarchisée et lisible. A partir de cette première volonté de construire sur la rue Charles de Gaulle, le travail porte sur le découpage du linéaire bâti.

Une première division permet d’obtenir quatre éléments construits entrecoupés de vides que l’on imagine comme des respi­rations, des lieux de vie pouvant accueillir des espaces de libre appropriation pour les usagers. Cette alternance de pleins et de vides offre des séquences et scande le projet. De cette façon le linéaire urbanisé devient poreux offrant des continuités et des échap­pés visuelles, des cadrages sur le paysage et de nouveaux cheminements piétons. Par ailleurs, le fait de fragmenter le bâti créé un rythme qui permet à la proposition d’être lisible, remarquable et participe à l’identité du projet.

Dans un second temps, une attention se porte sur la volumétrie des pavés obtenus après divisions. On applique un effet sur cha­cun d’entre eux : à partir d’un axe verticale on vient plier, obliquer la forme. Ce geste a pour conséquence d’offrir de nouvelles orientations aux logements notamment vers le Sud. Avoir des logements multi-orientés renforce le confort d’usage.

Enfin, on observe des hauteurs différentes pour deux raisons : l’accueil du programme et le bon ensoleillement avec la gestion opti­male des masques solaires. La rue Marcel Reynaud coupe le secteur étu­dié pour rejoindre la rue Charles de Gaulle. Au Nord de cette voie, on observe un pre­mier volume en R+3 qui reprend la hauteur des futurs bâtiments voisins du secteur 2. Cette construction accueillera 23 logements en accession ainsi qu’un sous-sol comprenant 17 places de stationnements et 12 places extérieures. Entre les rues Charles de Gaulle, Marcel Reynaud et le futur cheminement piéton des Sources se trouve 7995 m2 de terrain. 1500 m2 d’emprise foncière à l’Ouest sont réser­vés à la commune pour réaliser des ateliers locatifs relais. Cette portion, à l’angle du cheminement piéton et de la rue Marcel Rey­naud, est facilement accessible et desservie.

Sur la surface restante s’implante le reste du programme décomposé en 3 corps de bâtiments. Du Nord vers le Sud, c’est à dire du secteur résidentiel vers la zone d’activité on trouve : Un ensemble construit en R+4 accueillant 31 logements dont 17 locatifs so­ciaux et 14 en accession. En RDC une partie orientée Est sur la rue Charles de Gaulle est destinée à recevoir de l’activité. Puis, sont implantés deux édifices réservés aux activités et bureaux soit 983 m2 de SP d’activités et 2510 m2 de SP de bureaux. Le premier, R+2+attique, est le bâtiment le plus bas de l’ensemble. Etant positionné au coeur de la proposition, sa hauteur et son gabarit sont dimensionnés de manière à ce qu’ils génèrent le moins de masques solaires possibles. L’attique est imaginé en retrait des façades pour créer des terrasses accessibles. Il pour­ra accueillir un espace détente, bar, restaura­tion pour les usagers des espaces d’activités. Il proposera également un point de vue privilégié sur le grand paysage environnant notamment la dent de Crolles. Cet espace sur les toits est l’opportunité de démontrer l’avantage que constitue la toiture terrasse en termes d’appropriation. Nous considérons la 5 ème façade comme un atout social et collectif.

Scrub Architectes - Service de conception réalisation urbanisme et bâtiment