IGA Résidence Tourisme & Affaire

Grenoble
Maître d'ouvrage: SCI La Roche

2016

  • SP : 3552 m2
  • Coût : prévisionnel et provisoire pour travaux 3 600 000 € HT
  • Missions : Base

 

Programme

IGA / Initiative pour Grenoble Agglomération

La Bastille de Grenoble est un site remarquable dans lequel s'inscrit le bâtiment. Son architecture aux potentialités multiples offre de nouvelles perspectives pour l’IGA, un projet en résonance.

La parcelle se trouve sur le pan Sud de la Bastille de Grenoble à une altitude moyenne de 310 m. Le site offre un point de vue spectaculaire sur la ville en contrebas et l'ensoleillement est généreux sans masques solaires notables. La pente est importante sur la parcelle. Il existe des faibles risques de glissement de terrain et de forts risques de chute de pierre et blocs sur des parties de parcelle.

Le terrain accueille actuellement l'ancien bâtiment de l'IGA, Institut de Géographie Alpine. L'édifice construit à la fin des années 50 s'élève sur 4 niveaux et s'impose dans la pente avec une longueur de 90 mètres. Il est orienté Sud-Est et bénéficie d'une vue et d'un ensoleillement de qualité. La construction illustre les cinq points de l'Architecture Moderne défendue notamment par Le Corbusier. Les principes de pilotis, de fenêtre bandeau, de toiture terrasse, de plan libre et de façade libre mis en oeuvre ici sont remarquables et ont conduits à la protection indice B du bâtiment qui appartient à l'AVAP.

Le projet consiste à réhabiliter et requalifier l'existant et à construire une extension en toiture et au niveau de l'accueil Le programme du nouvel IGA, Initiative pour Grenoble Agglomération propose une résidence de Tourisme & Affaire avec: -43 hébergements -355 m2 d'espace de co-working -1 amphithéâtre, -1espace de bien être ( piscine, sauna, salle de sport...) -27 places de stationnements sont prévues pour les véhicules dont 2 réservées aux PMR devant l'accueil. -Afin de favoriser les modes de déplacements responsables, une station de recharge électrique est prévue avec 2 places dédiées aux véhicules électriques et une aire réservée au stationnement d'une navette électrique. -Un local vélo est imaginé, il avoisine l'espace d'accueil. Une station de réparation pour les deux roues est intégrée au local.

La réhabilitation du bâtiment n'affectera pas le gabarit du bâtiment. Seuls les extensions opéreront une modification de la volumétrie générale. En toiture, la structure imaginée sera implantée en retrait de l'emprise construite. Le but est de minimiser l'impact visuelle de l'extension et de créer des coursives et des terrasses sur le pourtour offrant des points de vues saisissants. Le volume de l'accueil en RDC sera désaxé du corps de bâtiment principal pour créer un appel, inviter l'usager. La toiture ainsi que les façades Est et Ouest, aveugles, seront végétalisées. L'intérêt est multiple: créer une continuité écologique palliant la rupture biologique provoquée par la longueur bâtie, permettre la rétention des eaux pluviales pour différer leur rejet en réponse aux risques de glissement de terrain et de chutes de pierres, renforcer l'identité du bâtiment, visible depuis la ville et le téléphérique, en affirmant une esthétique associée à l'élément végétal.

La façade principale, pour la partie à réhabiliter, sera traitée dans le respect de l'existant. Les interventions porteront surtout sur le remplacement des menuiseries dans le but de renforcer le confort thermique du bâtiment. Le gabarit des fenêtres sera inchangé ou redécoupé pour certaines mais dans la même logique que l'existant. L'ensemble de la façade sera enduit dans la teinte actuelle. Le dispositif mis en place en façade pour la cage d'escalier sera remis à neuf, des vitraux colorés seront posées dans les baies prévues initialement à cet effet.

L'extension en toiture sera traitée de manière contemporaine en contraste avec l'existant. Les contours du nouveau volume seront soulignés par un traitement continu, telle une ligne épaisse. La façade sera généreusement vitrée et composée de panneaux ajourés pliant verticaux. Ces dispositifs animeront la façade par leurs mouvements. En position relevés, ils auront l'usage de brise de soleil et créeront des jeux de lumières et d'ambiances intérieures. La requalification de l'accueil, de la partie restauration et de l'espace bien être en RDC s'accompagnera de larges ouvertures pour un apport lumineux important dans le but de créer des espaces accueillants qui profitent de la vue.